Pause Café SEO du 21 Juillet 2017 : Actualité SEO et WebMarketing

Pause Café SEO du 21 Juillet 2017 : Actualité SEO et WebMarketing

La vidéo de la Pause Café SEO du vendredi 21 Juillet 2017

Les sujets abordés cette semaine

 

Google My Business permet maintenant de discuter avec ses clients

Encore une nouveauté à venir très prochainement dans Google My Business : la possibilité de chater directement avec les clients/prospect.

Actuellement disponible dans certains pays, cela devrait l’être bientôt pour la France.

Les clients et internautes qui trouvent votre établissement via Google Search ou Google Maps auront, si vous activez la fonctionnalité, la possibilité de vous envoyer des messages à partir de leur application de messagerie (Google Allo, SMS, etc).

Vous pouvez aller voir sur votre tableau de bord Google My Business pour vous assurer si ce service est disponible.

Par contre attention, une fois activé il faut assumer et être en mesure de répondre rapidement à ses clients, qui s’attendront certainement à recevoir une réponse de votre part dans des délais très courts (quelques minutes).

Plus d’infos sur l’article consacré sur Arobasenet.

 

Une nouvelle interface pour Google Adwords arrive bientôt

Le meilleur article que j’ai trouvé sur le sujet est sur boostyourweb.fr : Google s’apprête à sortir officiellement sa nouvelle interface pour Adwords. Certains ont déjà accès à ces changements en version béta, pour les autres (comme moi) il faudra attendre encore un peu.

Dans les grandes lignes, il s’agit principalement de modifications de design. Le menu et les onglets seront dorénavant sur la partie gauche plutôt que sur une ligne supérieure, et la lisibilité globale des campagnes est grandement améliorée.

Les nouveautés, parce que oui il y en a d’autres que le design, sont les suivantes :

L’optimiseur de CPC évolue et est déplafonné.

Attention donc à tous ceux qui sont habitués à ce plafond de +30% par rapport au budget de l’enchère, il va disparaître. La campagne globale continuera elle normalement à respecter les limites, seules les enchères individuelles pourront aller bien au-delà afin de maximiser les conversions.

Les audiences similaires sont mieux catégorisées, un peu à l’instar de ce que propose Facebook

On aura accès aux groupes de personnes avec des caractéristiques similaires, afin de mieux cibler les publicités. J’ignore à l’heure actuelle si cela sera aussi poussé que Facebook, dont les ciblages sont quand même terrifiants.

La possibilité d’importer les conversions réalisées en magasin

Toutes les conversions effectuées hors ligne pourront être importées dans le gestionnaire de campagnes d’Adwords et les données ainsi cumulées avec les conversions en ligne. Attention toutefois, impossible de modifier la donnée une fois importée, il est donc important qu’elle soit correcte.

 

Soyez prêts : à partir de 2018, tous les formats publicitaires non conformes avec les guidelines Google seront bloqués par Chrome !

Vers un web avec 50% de publicités en moins dès 2018? C’est ce qui risque d’arriver si les éditeurs n’y font pas attention. De très nombreux formats publicitaire jugés intrusifs et désagréables par Google seront automatiquement bloqués par Chrome à partir de 2018.

Il se trouve que ce sont justement les formats les plus rémunérateurs, donc cela risque d’impacter tous les sites n’ayant pas pris les devants…

Plus d’infos sur leptidigital.fr

 

WordPress.com améliore ses fonctionnalités de partage sociaux

La plateforme WordPress.com met en place une fonctionnalité de partage sociaux planifiée. Très pratique pour faire revivre des contenus un peu partis dans l’oubli, ou pour communiquer sur des articles qui seront eux-aussi publiés à une date ultérieure.

Liée à la plupart des plateformes sociales les plus connues (Facebook, Twitter, LinkedIn, etc), cette fonctionnalité native permet donc de se passer de plugins externes et de services additionnel, souvent payants.

Toutes les infos et précisions sur l’article arobasenet.

 

Google confirme qu’il compile et regarde le JS sur les pages web : quel impact pour les webmasters ?

On le savait, Google l’a confirmé il y a quelques jours, il parcourt le DOM avant même le code HTML et par la même occasion est capable de suivre le JS, liens compris.

Mais au final qu’est-ce que ça change pour nous, SEO et webmasters ?

Et bien d’après moi cela pourrait changer beaucoup de choses, notamment si l’on part du principe que certains pratiquent le NSEO…

En clair, Google est capable d’interpréter et de suivre les liens en JS, et donc de leur affecter un Page Rank. Mais qu’en est-il de tous nos outils d’analyse, comme Majestic, Ahrefs, Semrush, etc ? Et bien la réponse est simple : eux ne traitent que les liens en balises html.

Donc quand votre outil vous indique un profil de liens tout propre, mais que vous voyez des comportements étonnants, peut-être que vous recevez en réalité de nombreux liens que vous n’aurez pas moyen de désavouer.

Et la Google Search Console dans tout ça ? À priori oui, on peut espérer que les liens issus de JS y sont listés, mais il faut se souvenir que GSC ne fournit qu’un échantillon restreint des liens d’un site. Donc malgré qu’il s’agisse de Google, on peut encore passer à côté d’informations très importantes.

 

À l’heure actuelle je n’ai pas trouvé de solution à ce problème, sauf attendre que les outils d’analyse de liens prennent en compte le JS, ce sur quoi certains travaillent déjà.

L’article source qui en parle très bien est à lire sur Search Engine Land.

 

Les vidéos Youtube ne rankent pas de la même manière sur Google et sur Youtube :
pourquoi ?

La dernière actualité de cette semaine concerne le référencement naturel pour les vidéos. En effet une étude de Stone Temple a montré que les résultats différaient selon que la recherche se fasse sur le moteur de recherche Google ou sur le moteur de recherche Youtube.

En clair, chacun des deux moteurs de recherches a son propre algorithme, et cette étude permet de mieux comprends les différences entre les deux.

Liens utiles

  • La page dédiée aux pause café SEO pour retrouver les articles détaillés et les vidéos ue vous avez pu rater.
  • Toutes les vidéos de la Pause Café SEO sur youtube

 

Pause Café SEO & WebMarketing du 07 Juillet 2017

Pause Café SEO & WebMarketing du 07 Juillet 2017

La vidéo de la Pause Café SEO du vendredi 16 Juin 2017

 

Les sujets abordés cette semaine

 

Les articles « Google Posts » de Google My Business ont une durée de vie de 7 jours !

Quelques semaines après leur arrivée, les Google Posts commencent à délivrer leurs petits secrets.

Pour rappel j’en parlait il y a deux semaines, il s’agit d’une nouvelle fonctionnalité de Google My Business permettant aux commerces de publier des articles directement via l’outil. Les articles en questions se retrouvent sur la fiche business dans les résultats locaux.

Nous apprenons maintenant sur Search Engine Land que ces articles sont en réalité éphémères car ils disparaissent au bout de 7 jours.

Cette fonctionnalité est donc proposée par Google essentiellement pour communiquer auprès de son audience locale et à propos d’offres  et d’informations de courtes durées.

Seul cas particulier, si vous créez ou parlez d’un événement qui se déroule à une date au-delà des 7 jours, alors la publication restera en ligne jusqu’à ce que l’événement ait lieu.

 

3 nouveaux formats d’annonces natives pour les annonceurs AdSense

On parle maintenant publicité avec le programme AdSense qui se met un peu à la page en proposant désormais trois nouveaux formats d’annonces : les annonces natives In-feed, In-article et Contenu Correspondant.

Les annonces In-feed

Comme leur nom l’indique, elles sont prévues pour être insérées dans une liste de résultats ou au milieux de plusieurs choix. Il est donc possible de personnaliser ces annonces pour qu’elles s’intègrent parfaitement à leur environnement éditorial et à la page où elles sont présentes.

Les annonces In-article

Ce format d’annonces AdSense est calibré pour s’insérer au milieu du contenu de vos articles afin de perturber le moins possible l’expérience de lecture des utilisateurs. Comme pour les annonces In-feed, les annonces In-article se personnalisent très facilement.

Les annonces Contenu Correspondant

Le troisième des nouveaux formats d’annonces natives AdSense est là pour combler un manque qui existait chez AdSense en comparaison avec les régies concurrentes. En effet il n’est pas rare de voir à la fin de certains articles des encarts « contenu similaire » qui sont des publicités et non simplement des liens vers d’autres articles.

AdSense se met donc au goût du jour et propose maintenant sa propre solution. À la différence des autres formats, celui-ci requiert de répondre à des critères de volume de trafic et nombre de pages uniques.

Article source de l’information sur le blogdumoderateur

 

Attention ! Google sait indexer le contenu en iframe, et ne fait pas de lui-même le lien vers la page source !

La question méritait d’être posée et John Mueller a bien voulu y répondre lors d’une session QA à laquelle il participe régulièrement : oui Google est bien capable lors du crawl d’une page web d’indexer le contenu d’une iframe.

Et plus important encore, il ne fait pas nativement le lien avec la page source d’où est tirée l’iframe, ce qui peut donc amener à une problématique de contenu dupliqué.

La solution si vous fournissez une iframe ? … mettre en place une balise rel canonical qui renvoie vers la page source et ainsi donne l’indication à Google que le contenu d’origine est sur votre site web et non sur la page de l’iframe.

Toutes les infos sur seroundtable.com.

 

Les données de la Google Search Console mettent 4-6 jours à s’actualiser ? C’est normal.

On a tous fait les frais du délai de présentation des informations présentes dans la Google Search Console. Et bien rassure-vous (ou pas), ce délai est assumé par Google.

Lors d’une sessions QA, John Mueller a confirmé que ce délai était normal lorsqu’on rajoutait un nouveau site dans la Search Console.

Au moins on sait …

Source : https://www.seroundtable.com/google-search-console-index-3-5-days-24096.html

 

Cas d’étude : passer de zéro à 100.000 visiteurs mensuels en un an sur une thématique hyper concurrentielle.

Lors du web2day, Julien et  Romain de l’agence SEO Korleon ont fait une belle présentation sur comment ils ont fait ranker un site fraîchement créé en 3 mois sur une thématique avec quand même de la concurrence (à voir ici sur Youtube).

Mais c’est un cas d’école encore plus costaud qui a été mis en place par Andrew Dennis, qui indique dans cet article comment il a monté un nouveau site de 0 à 100.000 visiteurs par mois en un an, sur une thématique très concurrentielle (l’assurance).

L’article détaille toutes les étapes de la stratégie d’acquisition de trafic, comment il est parti d’une analyse Semrush pour déterminer les sujets à traiter les plus prometteurs (bon rapport trafic/concurrence), comment il a travaillé la stratégie de netlinking ainsi que le contenu, et enfin les résultats issus des analytics. Je vous recommande vraiment de le lire au complet !

 

 

Liens utiles

  • La page dédiée aux pause café SEO pour retrouver les articles détaillés et les vidéos ue vous avez pu rater.
  • Toutes les vidéos de la Pause Café SEO sur youtube
Pause café SEO & Webmarketing du 30 Juin 2017

Pause café SEO & Webmarketing du 30 Juin 2017

La vidéo de la Pause Café SEO du vendredi 30 Juin 2017

 

Les sujets abordés cette semaine

 

 

 

Une refonte visuelle pour Google Actualités

 

Google Actualités adopte le Material Design.

Oubliez les liens en bleu avec le résumé de l’article, maintenant Google Actualités est beaucoup plus moderne et a changé sa navigation ainsi que la manière d’accéder à l’information.

Le plus gros changement est à mon avis la disparition du résumé de l’article, certainement à la demande des éditeurs qui voyaient leur CTR diminuer quand trop d’information était contenue dans le résumé. La nouvelle interface ne montre plus que le titre de l’article, le nom du média source et quand l’article a été posté.

Une liste de « tags » permet aussi d’accéder en un clic à l’actualité chaude du moment.

 

 

Il y aurait eu une mise à jour algorithmique Google autour du 25 Juin

 

Le site d’actualité SEO Seroundtable a mis en ligne un ensemble de témoignages qu’ils ont reçu à propos de gros mouvements dans les SERPs autour du 25 juin.

Les informations sur ces mouvements n’ont bien entendu pas été commentées par Google, qui s’est contenté de dire que oui il y avait eu mise à jour, mais de la même manière qu’ils en font chaque jours.

Pourtant les outils d’analyse des mises à jour Google ont bien enregistré des variations plus importantes que d’habitude.

Certains commentaires laissent à penser que cette mise à jour concernait la fraîcheur des informations, dont les résultats se seraient retrouvés boostés.

Pour ma part sur un ecommerce dont je m’occupe j’ai eu de grands vas et viens entre le 24 et le 26 juin, mais rien de lié à la fraîcheur de l’information étant donné qu’il s’agit de pages produits.

N’hésitez pas à me dire en commentaires si vos sites ont été impactés ou si vous avez trouvé une tendance sur les raisons de ces variations.

Voir l’article source : https://www.seroundtable.com/google-algorithm-update-brewing-24055.html

 

 

Nouveaux outils d’administration pour les groupes Facebook

 

Depuis quelques jours les administrateurs de groupes Facebook ont accès à de nouvelles fonctionnalités :

  • Métriques en temps réel sur l’engagement, la croissance et l’activité du groupe
  • Amélioration du processus d’acceptation des nouveaux membres, avec possibilité de filtrer les demandes et les valider en bulk
  • Suppression d’un membre « toxique » ou qui n’est plus le bienvenue facilitée, et qui peut aussi retirer du groupe l’ensemble des interactions qu’il a pu poster (commentaires, images, liens …)
  • Possibilité de poster des articles selon un calendrier décidé à l’avance, à une date et une heure précise
  • Liens entre groupes. Si votre groupe a des similarités ou des raisons d’être lié à d’autres groupes existants, Facebook permet de créer des ponts entre eux et de faire se croiser les communautés sur des sujets communs.

 

 

Adieu Page Speed Insights, bienvenue Test My Site ?

 

Appelé Test My Site, Google vient de publier un nouvel outil qui permet de tester l’affichage de son site comme le fait Page Speed Insights, mais cette fois exclusivement en partant du principe que l’appareil d’accès au site est un mobile avec une connexion 3G.

En sortant cet outil, Google rappelle que son indexe passer 100% mobile d’ici début 2018 et qu’il est préférable que les sites internet soient déjà bien adaptés au mobile à ce moment là.

 

Étonnamment Dream Developpement a reçu une bonne note :-) :

 

 

Youtube réduit le nombre d’abonnés minimal pour pouvoir faire un live à partir de son smartphone

 

Faire un live Youtube est vraiment une expérience intéressante, que ce soit pour des échanges humains et le partage (comme pour cette série de vidéos de la Pause Café SEO) ou pour des aspects plus mercantiles et marketing.

Mais quand il s’agit de partager un live Youtube via son téléphone, on a plutôt intérêt à déjà avoir une grosse communauté qui nous suit !

En effet jusqu’à il y a peu de temps il fallait pas moins de 1.000 abonnés à sa chaîne pour pouvoir faire un live de son téléphone et partager son expérience de vie où qu’on soit dans le monde, alors que maintenant cette limite est passée à 100 abonnés.

La vidéo étant un outil webmarketing très puissant et largement sous-exploité, cette nouvelle pourra servir à beaucoup de marques ou de commerces locaux pour qui s’adresser à 100 personnes est déjà un grand pas en avant dans leur stratégie de communication digitale.

Par exemple dans mon cas, avoir 100 abonnés à ma chaîne m’aurait permis de vous partager en live et en replay les vidéos du NDDCAMP qui avait lieu ce lundi matin et auquel j’ai assisté.

Donc une seule chose à dire : abonnez-vous à ma chaîne pour que je puisse vous partager bien plus, et afin d’être avertis des prochains live :-)

Article source sur Arobasenet.

 

 

Dossier : comment les marques et les éditeurs utilisent les liens dans les « Stories » d’Instagram pour booster leur trafic

 

Marketingland.com publie cette semaine une petite étude de cas vraiment intéressante sur l’usage de Instagram de plusieurs marques aux États-Unis, et de l’impact que cela a pu avoir sur le trafic et l’engagement des utilisateurs.

Vous savez que j’aime faire du référencement naturel, pourtant il est indispensable quand on établit une stratégie de visibilité globale de ne pas oublier le trafic qui peut provenir de la publicité (SEA) ou des réseaux sociaux.

Je vous invite donc à parcourir cette étude qui détaille comment des marques ont utilisé une fonctionnalité récente de Instagram et qui permet d’insérer des liens dans les « Stories » afin de battre des records d’engagement en comparaison de Facebook.

Etre imaginatif dans l’usage des réseaux sociaux est capital, surtout quand ces médias proposent de nouvelles possibilités !

 

 

Liens utiles

  • La page dédiée aux pause café SEO pour retrouver les articles détaillés et les vidéos ue vous avez pu rater.
  • Toutes les vidéos de la Pause Café SEO sur youtube
Pause Café SEO du vendredi 23 Juin 2017 : récap SEO et Webmarketing de la semaine

Pause Café SEO du vendredi 23 Juin 2017 : récap SEO et Webmarketing de la semaine

La vidéo de la Pause Café SEO du vendredi 16 Juin 2017

 

Les sujets abordés cette semaine

 

 

 

Google My Business intègre maintenant nativement la possibilité d’écrire des articles avec Google Posts

 

La semaine dernière je parlais de cette nouveauté de Google My Business qui permettait de faire un site internet gratuitement. Mais aujourd’hui c’est encore une nouvelle fonctionnalité qui vient enrichir cet outil pour les établissement locaux : la possibilité d’écrire des articles et de diffuser des informations directement dans sa fiche GMB. Nommée Google Posts et déjà disponible dans tous vos comptes, elle donne la possibilité d’écrire un article comme avec un CMS de type WP en y intégrant une image principale, un titre, du contenu, et un call-to-action.

Article source sur Search Engine Land

 

« SEO: THE MOVIE », un documentaire sur l’histoire du SEO

 

L’histoire du référencement naturel, sujet de film Hollywoodien ? Peut-être pas, mais c’est en tout cas le sujet d’un documentaire qui retrace l’histoire du SEO et ainsi discute de sa nature.

Entre les premiers jours du SEO et comment il a impacté le marketing d’affiliation (durablement, car ce n’est pas terminé), l’arrivée de Google et de son PageRank… De grands noms du marketing internet et du référencement naturel anglo-saxon participent à ce documentaire de 40 minutes et font un tour d’horizon du passé du SEO, mais aussi de son avenir.

 

Film à découvrir gratuitement sur Youtube :

 

Google compresse maintenant les publicités diffusées via AdSense

 

La rapidité d’affichage des pages web est un un cheval de bataille majeur pour Google, qui a décidé d’utiliser l’algorithme Brotli pour sa régie AdSense afin d’améliorer l’expérience utilisateur lors du chargement des publicités.

Cette algorithme étant même intégré dans Edge (on notera le « même dans Edge »), c’est une bonne partie du web qui devrait en bénéficier. Pour les diffuseurs rien ne change, tout se passe du côté de AdSense. Cet algorithme de compression permettant de conserver une qualité d’image très correcte, l’impact sur la qualité d’affichage est sensé être minime voire inexistant.

 

Info glanée sur Arobasenet : http://www.arobasenet.com/2017/06/google-compression-brotli-annonces-3954.html

 

 

Enquête SEO 2017 sur les critères de référencement naturel publiée par le JDN

 

J’avais participé il y a quelques temps à une enquête JDN sur les critères de référencement naturel d’après les SEO français. Le journal a publié cette semaine les résultats de cette enquête.

Rien qui soit absolument étonnant, sans spoiler je peux déjà vous dire que les liens sont le critère qui nous semble le plus important dans une stratégie de référencement naturel :)

Voir les résultats complets sur l’article du JDN

 

 

Instagram permet d’indiquer quand une publication est sponsorisée

 

Instagram est un réseau social très prisé d’une bonne partie de la jeunesse, et dont les marques « Lifestyle » se sont emparées pour leur stratégie de communication auprès de ce public.
Depuis quelques jours, Instagram permet aux auteurs de publications d’indiquer s’il s’agit d’un post sponsorisé.
Les partenariats sont donc maintenant plus transparents qu’avant entre les influenceurs et leur audience, même si cela reste une option facultative à utiliser.

 

Article source sur leptidigital.fr.

 

 

Google Maps intègre de la gamification pour ses Local Guides

 

le programme Local Guides de Google permet au géant de la publicité d’enrichir et de vérifier les données présentées dans son service Google Maps.

Ce programme permet à chacun de devenir un « guide » virtuel en vérifiant et publiant des adresses, des photos et des avis sur tous les endroits qu’il visite ou sur lesquels il est passé.

Récemment Google avait introduit une dose de gamification dans Local Guides, en attribuant des points pour chaque soumission proposée, mais on sait surtout maintenant que les guides de plus haut niveau (à partir du niveau 7) auront accès à des avantages exclusifs et à des fonctionnalités en avant-première.

Même si on ignore encore de quoi il s’agit dans le détail, au moins cela récompensera la base d’utilisateurs qui améliorent gratuitement ce service sur lequel Google met de la publicité.

 

Article source sur siecledigital.fr.

 

 

Polémique SEO de la semaine (oui, encore une)

 

Et encore une polémique chez les SEEO francphones :-) La semaine dernière était animée par Jaffaar, cette semaine c’est Olivier Andrieu qui ouvre le bal :


Donc vu que cela m’a été demandé je me lance et je donne mon humble avis qui n’engage que moi-même :

  • Oui Véronique Duong avait le droit de parler de ce qu’elle voulait sur son blog perso
  • Oui Véronique Duong avait même le droit de parler de PBN, et de black-hat seo de manière générale si elle le souhaite
  • Non le fait qu’elle soit présidente d’une association de SEO n’y change rien. Elle doit représenter le métier et ses adhérents, pas ce qu’Olivier Andrieu pense de ce que devrait être le SEO
  • Non l’article (disponible ici) n’est même pas si bon que ça. Moi je m’offusque plutôt que cet article pourrait pousser des SEO débutants à tenter de monter de mauvais PBN plutôt que de son existance

 

D’ailleurs l’article m’avait fait réagir avant même la polémique :


Voilà pour mon avis sur ce sujet :D

 

Liens utiles

  • La page dédiée aux pause café SEO pour retrouver les articles détaillés et les vidéos ue vous avez pu rater.
  • Toutes les vidéos de la Pause Café SEO sur youtube
Pause Café SEO du 16 Juin 2017 : index Google Mobile First, articles payants sur Facebook et encore des études sur les Featured Snippets

Pause Café SEO du 16 Juin 2017 : index Google Mobile First, articles payants sur Facebook et encore des études sur les Featured Snippets

La vidéo de la Pause Café SEO du vendredi 16 Juin 2017

 

Les sujets abordés cette semaine

 

 

 

L’index Mobile First de Google n’arrive finalement pas encore cette année

 

Lors du SMX Advanced à Seattle, Gary Illyes a indiqué que le déploiement de l’index Mobile First chez Google n’allait finalement pas être effectué avant 2018.

Initialement prévu pour fin 2017, il s’agit d’un gros changement dans la manière pour le robot Google de parcourir le web, puisque celui-ci ne la parcourra alors plus que comme s’il était sur un terminal mobile.

Je le répète aussi souvent que possible, il faut donc que lorsque ce changement sera opérationnel, vos sites internet soient entièrement compatibles mobiles au risque de vous faire désindexer littéralement toutes vos pages.

Lien vers l’article source : http://searchengineland.com/googles-mobile-first-index-likely-not-coming-2018-earliest-277074

 

 

Facebook veut permettre aux éditeurs de vendre l’accès aux Instant Articles par abonnement

 

Facebook a décidé de renforcer sa présence sur la diffusion de médias en proposant aux éditeurs de pouvoir faire payer par abonnements ses utilisateurs qui consultent leur contenu.

Uniquement ouvert aux contenus sur Instant Articles, cette possibilité devrait bientôt être disponible. Plus d’infos sur Arobasenet.com.

 

 

Google n’a pas l’intention de donner des Analytics relatifs aux Featured Snippets

 

Cette décision aurait été prise à la tête de Google, ils ne souhaitent pas que les éditeurs et webmasters aient des analytics précises différenciées entre les résultats en « Featured Snippets » et les autres résultats.

Les raisons précises ne sont pas connues et il semblerait que Google ait pourtant déjà en interne travaillé sur un outil pour intégrer ces résultats dans la Search Console, avant de décider de ne pas le sortir au grand public.

À mon avis, il s’agit pour Google d’éviter que les SEO et les éditeurs ne se servent des données analytics pour essayer de mieux comprendre comment ils fonctionnent et en détourner l’usage prévu.

Article source : http://searchengineland.com/google-wont-build-featured-snippets-analytics-search-console-277008

 

 

Encore une étude qui montre l’impact négatif des Featured Snippets sur le taux de clics

 

J’ai l’impression d’en parler toutes les semaines et pourtant ce sont à chaque fois des études différentes : Ahrefs a sorti encore une autre étude montrant l’impact négatif sur les liens qui apparaissent en Featured Snippets :

Je rappelle qu’il existe une balise html « nosnippet » pour explicitement demander à Google à ce que la page indexée n’atteindre ces résultats mis en avant.

À mon sens le choix d’apparaître ou non sur ces résultats « Featured » doit se faire au cas par cas, en fonction des requêtes et des intentions de chaque page.

Voir l’étude complète sur Ahref.
 

Le clash #FnacGameOver de @Jaffaaar : de quoi s’agit-il et mon opinion à ce sujet

 

Depuis le week-end dernier, la communauté SEO française a connu un (nouveau) clash.

L’historique et la cause initiale vient d’une altercation entre Jaffaaar, SEO plutôt « black hat » même si cet adjectif n’a plus vraiment de sens (il y a des SEO 100% white hat ??), et un vigile d’un magasin Fnac.

Suite à cela, Jaffaaar a décidé de prendre la Fnac à partie pour sa politique de sécurité dans ses magasins sur le terrain qu’il maîtrise le mieux, le SEO. Avec l’aide d’une trentaine (je crois, à confirmer) de SEO français, ils vont lancer des sites d’affiliation Amazon sur les mots-clés de la Fnac et tenter de doubler l’enseigne pour chacun d’eux.

Le clash SEO de la semaine a donc consisté à prendre position soit pour la Fnac, soit pour Jaffaaar. Je trouve personnellement triste que certains ne voient que tout blanc ou tout noir sur le sujet. Est-ce que cette riposte est justifiée ? Je ne le crois pas, les raisons invoquées sont valables pour demander réparation et excuses mais pas pour vouloir détruire un business qui concerne de nombreuses personnes.

Pour autant, est-ce qu’on doit condamner la réaction de Jaffaaar ? Je ne le crois pas non plus, car c’est le droit de chacun et c’est même le gagne-pain de nombreux SEO que de créer des sites sur des thématiques qui vendent. S’ils sont assez doués et motivés pour positionner leurs sites d’affiliation sur ces mots-clés, c’est à mon sens qu’ils auront fait du bon boulot, et que la Fnac n’aura pas réussi à s’entourer des bons consultants SEO pour y répondre.

Je me refuse à plaindre la Fnac « par principe », elle qui en son temps a détruit de nombreux commerces (librairies et disquaires). Le choix des clients est pour moi la seule donnée qui compte : s’ils trouvent ce qu’ils cherchent chez la Fnac très bien, si c’est sur des sites d’affi de la team #FnacGameOver et bien pourquoi pas.

 

 

Google propose un outil de création de site internet gratuit avec Google My Business

 

À mon avis il s’agit de l’information webmarketing la plus importante de ces derniers jours, voire de ce premier semestre 2017 : Google propose désormais un outil gratuit de création de site vitrine directement intégré à Google My Business !

Les sites ainsi créés sont liés aux informations des fiches GMB, sont assez simples mais peuvent permettre à de nombreux commerces de franchir le pas du numérique et se lancer dans l’aventure web.

Pour ceux que cela intéresse, j’ai publié il y a quelques jours ce tutoriel vidéo pour créer un site internet gratuitement via Google My Business.

J’ai pour ma part un avis assez positif sur ce service car je pense qu’il s’adresse à un public qui n’a de toute manière pas l’intention de faire appel à des développeurs web qu’ils trouvent trop cher (à tord ou à raison). Mais d’autres référenceurs comme Beetle SEO ne partagent pas cet avis et pensent que cela peut porter préjudice à la profession, en donnant une fois de plus l’impression au grand public qu’un site internet est facile à faire (1&1, Wix, etc) et donc n’a pas de raisons d’être cher. Je comprends et adhère à cette analyse même si pour moi la conclusion n’est pas valable, justement parce que le public visé n’est pas le même, et que ces offres sont la plupart du temps très vite limitées. Les clients s’en rendent toujours compte à un moment ou à un autre :-)

N’hésitez pas vous-même à me donner vos avis sur tout ça !

Liens utiles

  • La page dédiée aux pause café SEO pour retrouver les articles détaillés et les vidéos que vous avez pu rater.
  • Toutes les vidéos de la Pause Café SEO sur youtube

 

La Pause Café SEO du vendredi 09 Juin 2017 : Google Funding Choices, Google Local & First Click Free

La Pause Café SEO du vendredi 09 Juin 2017 : Google Funding Choices, Google Local & First Click Free

La vidéo de la Pause Café SEO du vendredi 09 Juin 2017

 

Les sujets abordés cette semaine

 

 

 

Disparition de DMOZ et méta descriptions : Google se sent obligé d’intervenir

 

Depuis la disparition de l’annuaire DMoz, de nombreux sites se retrouvent privés d’une méta description attractive. La cause ? Google, quand il le jugeais utile, reprenait directement la présentation du site dans l’annuaire comme texte de présentation. Du coup la disparition de n’annuaire entraîne la perte des méta descriptions pour les sites qui ne les avaient pas mises en place directement dans leur page HTML.

C’est la raison pour laquelle Google a décidé d’intervenir et a publié un billet sur leur blog destiné aux webmasters, afin de rappeler les bonnes pratiques et l’intérêt des méta descriptions : https://webmaster-fr.googleblog.com/2017/06/meilleurs-extraits-pour-les-internautes.html

 

 

Google Local Business : mise à jour de l’affichage pour mettre en avant les avis clients

 

On sait que les avis clients représentent l’un des critères de référencement local les plus importants, et Google vient de les mettre plus en avant que jamais dans les résultats de recherches locales grâce à un nouvel onglet directement visible :

Source de l’info : http://searchengineland.com/google-officially-rolled-new-tabbed-based-local-panel-quick-access-reviews-276509

 

 

Google Funding Choice : payez pour ne pas subir la pub

 

Fonctionnalité complémentaire à Google Contributor, Funding Choices est une alternative pour les éditeurs qui vivent de la publicité et souffrent des bloqueurs de pub, et aussi un moyen pour les internautes de parcourir internet sans pollution de la publicité en ligne.

Actuellement en béta, le service s’articulerai sur un fonctionnement très simple : à l’ouverture de la page, l’internaute avec bloqueur de pub aurait le choix de « consommer » la page en déduisant une somme définie par l’éditeur du site, directement prélevée sur son compte Google.

La valeur par défaut est de 0.01$ par page mais les éditeurs peuvent en modifier le tarif à leur convenance.

Au final, avec son bloqueur de pub intégré à Chrome dans les prochains mois, Google se met une fois de plus au centre de l’écosystème global et prélève sur tous les tableaux : sur l’affichage des publicités, et sur l’affichage des pages sans publicité …

Source : http://www.arobasenet.com/2017/06/google-funding-choices-3917.html

 

Éditeurs de sites Google Actualités : sortir du programme « premier clic gratuit » est-il une bonne chose ?

 

C’est un programme de Google destiné aux sites dans Google Actualités : le « First Click Free » permet aux internautes de parcourir des ressources payantes gratuitement à partir du moment où ils ne naviguent pas au-delà.

Le but pour les éditeurs parait clair : en produisant du contenu de qualité, l’internaute aura envie de continuer sa navigation sur les autres articles et sera par la suite converti quand à partir du second article on lui demandera de s’abonner.

Search Engine Land évoque cette semaine le cas du Wall Street Journal qui a vu son trafic baisser de 44% après être sorti de se programme, mais ses conversions aller jusqu’à quadrupler !

J’invite tous les éditeurs de sites dont le modèle économique est l’abonnement premium ou qui envisagent d’y passer à aller lire ce cas d’école.

Liens utiles

  • La page dédiée aux pause café SEO pour retrouver les articles détaillés et les vidéos ue vous avez pu rater.
  • Toutes les vidéos de la Pause Café SEO sur youtube

 

Pin It on Pinterest