Que c’est-il passé cette semaine chez Google, pour le SEO ou pour le webmarketing.

En bref :

  • Le carrousel de résultats Google AMP est arrivé dans 12 nouveaux pays (dont la France)
  • L’enchère minimum moyenne pour le premier résultat des annonces de recherche Google continue d’augmenter

Carrousel Google AMP : arrivée en France et dans 11 autres pays

Le 23 février Google sortait son carrousel de résultats dédié aux pages compatibles AMP (Accelerated Mobile Pages) mais limité à quelques régions.

Depuis hier 12 nouveaux pays peuvent profiter de cette innovation et ainsi accéder plus rapidement aux articles des médias ayant appris à maîtriser la technologie :

  • États-Unis
  • Brésil
  • Allemagne
  • France
  • Royaume-Uni
  • Inde
  • Indonésie
  • Italie
  • Mexique
  • Japon
  • Russie

Les résultats de recherches fournis par des groupes médias disposant d’une version AMP de leurs articles seront donc désormais mis en avant dans cet espace privilégié.

Le prix minimum des enchères CPC augmente de 15% depuis l’arrivée du 4ème résultat payant et la suppression des résultats latéraux

Je discutais dans mon précédent article de l’impact de ce changement dans les SERPs mais d’un point de vue SEO. Maintenant c’est bien le SEA qui semble impacté par la disparition des résultats payants dans la barre latérale droite et par l’arrivée du quatrième résultat payant au-dessus des résultats naturels.

Il est encore trop tôt pour être certains que ce résultat soit une conséquence du récent changement de Google, car ils peuvent découler de la réaction des annonceurs qui sont perturbés et tentent ce qu’ils peuvent pour s’assurer une position en première page, entraînant de fait une surenchère sur les CPC minimums.

 

L’enchère minimum pour les positions en première page augmente fortement

Si on regarde l’évolution sur une base 100 entre les enchères moyennes minimales nécessaires aux annonceurs pour arriver sur la première page de résultat (incluant donc les 3 résultats de bas de page), on remarque que depuis le changement du 8 Février le CPC minimal moyen a pris 15% alors qu’il n’évoluait que de 2% sur la même période en 2015.

premiere-page-enchere-ggl

On remarque toutefois qu’un pic saisonnier avait aussi eu lieu à peu prêt à la même période en 2015, il est donc possible que ce ne soit qu’un concours de circonstances que les tarifs des enchères aient à ce point augmenté cette année.

Les prochaines semaines nous montreront plus en détail les tendances à venir pour ces enchères.

 

L’enchère minimum pour arriver en top de la première page a diminué

Au contraire de l’enchère « first-page », l’ajout d’une quatrième annonce semble avoir au moins temporairement diminué l’enchère moyenne permettant de positionner son annonce avant les résultats naturels.

premieres-positions-enchere-ggl

 

De nouveau, ces résultats sont à prendre avec précaution étant donné l’aspect très récent de ces changements. Une première piste de réflexion pourrait être que la présence d’un quatrième résultat payant a permis de rendre un peu moins compétitive cet emplacement, et donc d’en diminuer les coûts.

 

Le trafic des emplacements SERPs payants a été bouleversé

Cela explique peut-être pourquoi le CPC minimum pour la première page a largement augmenté alors que le CPC moyen pour les encarts top page a diminué, mais il semble que depuis la mi-février le trafic des résultats payants du bas de page ait plus que doublé pour atteindre jusqu’à 20% des clics payants.

trafic-top-page-vs-bottom

Avant le gros changement de Google, le trafic s’organisait de la sorte :

  • 70% pour les 3 premières annonces
  • 20% pour les annonces latérales
  • 10% pour les 3 annonces de bas de page

Après la suppression de la barre latérale et l’ajout de la 4ème annonce au top, le trafic s’organise ainsi :

  • 80% pour les 4 première annonces
  • 20% pour les 3 annonces de bas de page

Proportionnellement, le bas de page était donc devenu d’un coup très bon marché par rapport à une augmentation de 100% de son trafic (doublement), ce qui peut expliquer la hausse de 15% des enchères relatives aux emplacements de première page.

 

Source : SearchEngineLand

 

Souryan Augé

Souryan Augé

consultant digital marketing

Entrepreneur et passionné de digital, j’exerce mon expertise web-marketing auprès des professionnels et des personnes ayant des projets digital marketing pour leurs sites internets.

Je vous répondrai :-)

La semaine SEO et webmarketing du 26 Mars au 1er Avril 2016
Votre avis

Articles sur le même sujet :

Les domaines d’intervention du consultant SE... Le consultant référencement naturel, ou consultant seo, est une personne disposant généralement d'une miriade de compétences couvrant les métiers du n...
La semaine SEO et webmarketing : du 23 au 30 avril Cette semaine dans l'actualité du SEO et du webmarketing :Google teste le violet pour les Annonces dans Maps Google teste une version amincie...
La semaine du SEO et marketing digital : du 16 au ... Cette semaine dans l'actualité du SEO et du webmarketing :Google teste l'auto complétion des sujets les plus recherchés dans sa barre de recherc...
La semaine SEO et marketing digital : du 9 au 15 A... Cette semaine dans le monde SEO :  Google pénalise les sites avec des liens sortants non naturels (pénalités manuelles) Google met en g...

Pin It on Pinterest