Cette semaine dans l’actualité du SEO et du webmarketing :

  • Google teste le violet pour les Annonces dans Maps
  • Google teste une version amincie des résultats de recherche locaux sur mobiles
  • Des titres des annonces Adwords plus longs sans sacrifier le format sont en test
  • Retour des articles de fond
  • Depuis la dernière mise à jour des affichages d’annonces, le prix des enchères CPC a augmenté
  • Microsoft Cortana s’assume et n’utilise plus que Bing et Edge

Google est en cours de test d’un pin de localisation violet dans Maps

Afin de distinguer les publicités des résultats organiques, Google vient d’implémenter dans Maps des “Pins” de localisation violets et donc clairement différenciés des Pins rouges.

J’ai pu tester avec la recherche “avocat Paris” qui ma donné le résultat ci-contre.

On se souvient du test mit en place il y a 15 jours et qui concernait cette fois le label “Annonce” qui apparaissait en vert dans les résultats de recherche.

Google continue donc visiblement ses tests de différenciation entre les résultats organiques et les résultats payants et sur plusieurs plateformes (ordinateurs et mobiles).

 

Google teste une version minimaliste de ses résultats de recherche locaux

 

Peut-être est-ce pour des raisons de rapidité de chargement en cas de qualité de réseau insuffisante, mais Sergey Alakov a capturé le test et l’a posté sur son Twitter.

En clair les photos, la carte, la zone bleue et le bouton permettant de charger plus d’informations sur le lieu ont été supprimés.

Voici les deux interfaces minimaliste (à gauche) / normale (à droite) :

Des changements dans l’affichage des Annonces payantes Adwords sont en béta fermée chez Google

 

Dans ce test, les annonceurs ont plus de place pour insérer du texte et les titres de l’annonce sont aussi plus grands. À la suite des changements majeurs implémentés sur leurs résultats de recherches, Google continue à réfléchir à comment organiser au mieux les informations de ses annonceurs.

 

Les titres étendus deviennent la norme

Actuellement, les titres peuvent s’étendre pour inclure la première ligne de la description lorsque celle-ci se termine par une ponctuation. Maintenant que Google a fait disparaître les résultats de recherche payants du bandeau droite, ce qui était une exception peut devenir une norme.

La grosse différence dans ce test est que les Annonces textuelles vont donc maintenant non seulement avoir droit à un double titre mais aussi à une description qui sera même poussée jusqu’à 80 caractères !

Su l’image ci-contre vous voyez un exemple du test mené actuellement en version PC et mobile.

 

Changements de l’affichage des formats d’URL

L’autre changement de ce test concerne l’URL affichée sur l’annonce. Les annonceurs auront la possibilité d’indiquer deux chemins ou répertoires différents pour le nom de domaine. Sur l’image, l’annonceur a par exemple indiqué “/NewYorkCity” et “/Budget”.

D’après les sources de Search Engine Land, l’interface Adwords évoluera pour permettre de profiter de ces nouveautés avec entre autre un nouveau champs consacré au deuxième titre et un autre pour le second chemin.

 

Les articles de fond font leur retour dans les résultats de recherche

 

J’en parlais il y a deux semaines, les articles de fond avaient disparu des résultats de recherches aux US. Google n’ayant jamais communiqué dessus il est difficile de savoir s’il s’agissait d’un test, d’un bug ayant pris 17 jours à corriger ou d’une toute autre raison.

Pour rappel les articles de fond sont des zones réservées dans les résultats de recherche aux articles de presse de l’actualité que Google estime les plus pertinents vis à vis de la requête. Cette zone est de toute manière déjà en compétition avec les résultats AMP pour les recherches mobiles et peut-être bientôt avec les réponses directes (j’en parlerai dans un article à part).

Les enchères PPC ont augmenté depuis la disparition du bandeau d’annonces de droite

 

Les données sont maintenant suffisamment exploitables pour que l’on évalue la tendance. Et oui, les enchères ont bien augmenté depuis que Google a retiré le bandeau publicitaire de droite de ses résultats de recherche et rajouté une quatrième annonce en top de page.

 

Ce que l’on observe

Après avoir discuté ici de l’impact de ce changement d’un point de vue SEO, il s’avère que l’impact SEA est lui bien mesurable. Les annonceurs semblent avoir modifié leurs habitudes et procédé à des hausses de leur enchère maximum afin de maintenir leurs positions sur ces annonces du top de la page.

Déjà le mois dernier je donnais le chiffre d’une augmentation de 15% de l’enchère maximale. Il s’avère d’après les données analysées par Search Engine Land que cette augmentation pourrait même être de 60% dans certains cas, alors même que le taux de clic aurait lui baissé de -3.87% dans la même période.

 

Quelles peuvent en être les raisons

Les options ne sont pas infinies pour tenter de comprendre pourquoi les tarifs des enchères CPC ont à ce point augmentées. Soit la compétition entre les annonceurs est devenue de plus en plus rude, et dans ce cas le calcul du score de qualité associé aux comptes Adwords est en cause, soit les annonceurs ont décidé un peu tous en même temps d’augmenter eux-même le tarif maximum qu’ils étaient prêts à payer pour atteindre les places du top. Les deux possibilités ont de toute manière la même conséquence : un ROI globalement moins bon actuellement.

Microsoft réagit à la concurrence et réserve à son tour l’usage de ses propres à son assistant virtuel Cortana

Google faisait déjà de même avec Google Now et Apple avec Siri, Microsoft était encore le seul autorisant son  assistant virtuel maison à utiliser les outils de la concurrence. C’est maintenant terminé dans la dernière mise à jour Windows 10.

À partir de maintenant Cortana utilisera le moteur Bing et le navigateur Edge pour répondre aux questions qui lui seront posées.

On peut comprendre la position de Microsoft mais on regrettera tout de même que Google et Apple aient finalement conduit Microsoft à avoir la même attitude qu’eux, à savoir une attitude très désagréable vis à vis de leurs clients à propose de leurs choix d’outils.

 

Souryan Augé

Souryan Augé

consultant digital marketing

Entrepreneur et passionné de digital, j’exerce mon expertise web-marketing auprès des professionnels et des personnes ayant des projets digital marketing pour leurs sites internets.

Je vous répondrai :-)

La semaine SEO et webmarketing : du 23 au 30 avril
Votre avis

Articles sur le même sujet :

Les domaines d’intervention du consultant SE... Le consultant référencement naturel, ou consultant seo, est une personne disposant généralement d'une miriade de compétences couvrant les métiers du n...
La semaine du SEO et marketing digital : du 16 au ... Cette semaine dans l'actualité du SEO et du webmarketing :Google teste l'auto complétion des sujets les plus recherchés dans sa barre de recherc...
La semaine SEO et marketing digital : du 9 au 15 A... Cette semaine dans le monde SEO :  Google pénalise les sites avec des liens sortants non naturels (pénalités manuelles) Google met en g...
La semaine SEO et marketing digital : du 2 au 8 Av... Google teste l'affichage d'un avis client dans les résultats locaux  C'est un peu par hasard que le test de Google a été trouvé par Pete Mey...

Pin It on Pinterest